Chapelle Malevé à Orp-Jauche

Chapelle d'Orp-Jauche. Le but, n'est-il pas de trouver la Lumière? Arbres, humains, insectes, nous sommes tous attirés. Quitter l'obscurité. Couleurs douces d'automne le soir, couleurs de feu. Naissances et surgissements. Souvenirs, rouge pour l'amour et la souffrance, inséparables comme des frères. Nous avons aimé, quelqu'un nous a regardé, pétillements. Un enfant qui chante. Une fille en déroute. Une fleur s'ouvre, un soleil couchant embrase les arbres et les maisons. Un arbuste refleurit. 
Quelle couleur donner à des chants d'oiseaux? A des rires d'enfants. A de vieux parents?
Ancrées en nous sont nos valeurs, reçues, accumulées, cachées parfois, souvent. Mon école de village à Jauche, Maître Renard, les symboles du drapeau et le rouge de l'amour pour la patrie. Le sang versé par amour. Le jaune exulte: joie et liberté. Abondance aussi. Puis notre amie le noir, le sacrifice, les deuils. Les vitraux de mon village sont des miroirs. Rappels du passé, de ce qui est enfoui en nous, en eux. Cercles et rondeurs: amitiés, famille et sportifs, fanfares théâtre. Rencontres et cercles de paroles. Expositions. Célébrations. Ballons, courses cyclistes, soleil levant. Prières, méditations. Pleine lune astres et planètes. Voyage en vitrail. Ils nous ressemblent. Beaux de l'extérieur, autrement captivants de l'intérieur. Prendre la peine d'entrer dans ce lieu saint, oser découvrir. Comme découvrir l'amitié. Les vitraux et nous: éclairés par la lumière nous sommes éclatants resplendissants, sous les feux de l'Amour ou de la beauté...   Jan Goris



Comments